Les glissements de vocabulaire d’un texte à l’autre…

             JUIF                                                            GREC

Maître ou Rabbi                                 Seigneur, le roi des Juifs

Le Satan                                            Le démon

Les souffles impurs                           Les démoniaques

Rabrouer                                           Enjoindre

Guérir                                               Sauver

Toucher (le malade)                          Imposer les mains

Les Douze / les disciples                   Les envoyés / les apôtres

Proclamer (aux foules)                       Enseigner (à la maison)

Le Royaume des Cieux                     Le Royaume de Dieu

Le Messie                                        Le Christ

Retire-toi en paix                              Ta foi t’a sauvé.

Le soleil, la lune, les puissances        Les paraboles du figuier

des cieux, les anges. (signes)             L’été est proche. (signes)

Une bénédiction                               Deux actions de grâce

Cinq pains brisés                              Sept pains rompus

Douze couffins                                 Sept corbeilles

Quelques remarques...

- Seigneur est un terme de la jeune Eglise grecque.

- Le Roi des Juifs trahit un regard extérieur...

- démons et démoniaques sont du vocabulaire grec.

- Comme par hasard, il y a chez Marc 5 guérisons sémitiques et 7 guérisons grecques.

- Imposer les mains est un geste liturgique.

- Dans le cas d'une guérison sémitique, le malade reste muet et n'a pas demandé à guérir ...

- Les guérisons grecques exigent la demande et la conversion du malade ou d'un intercédant.

- L'AT avant les textes grecs ne connait que le Royaume des Cieux.

- Les signes du retour du Fils de l'homme sont déjudaisés et universalisés.

 

EUCHARISTIE

Le texte sémitique ne connait pas la coupe et ne pratique que la bénédiction sur la nourriture...